Actualités

PDFImprimer

Elle nous a quitté...

Mise à jour le Lundi, 16 Février 2015 08:54 Écrit par Alain Denis

Elle nous a quitté....

Il y a quelques semaines, Fancette Rodary, membre de la Communauté Madeleine Delbrel, bien connue sur notre quartier, nous quitté définitivement après avoir dû partir 2 ans plus tôt pour rejoindre une Maison de Retraite dans la région parisienne.

Veuillez trouver ci-dessous l'homélie du Père Jean-Marc Boissard, lors de la soirée d'hommage du 31 janvier dernier qui a réuni près de 120 personnes.

 

 

Lorsque nous avons préparé cette rencontre, Michel Vidal exprimait spontanément le fait que l'évangile du bon samaritain correspondait bien à la figure de Francette avec cette finale : « Et toi, fais de même ! »

J'ai vécu dix ans dans ce quartier du Pigeonnier. Nous avions régulièrement, mensuellement même, des réunions d'équipe relais auxquelles Francette participait, au nom de la communauté Madeleine DelbreL.EIIe était parfois accompagnée de Janette Bernât. Parmi nous, il y a des témoins de cette époque, Alain Denis, Geneviève-Marie Boniface, Marie-Thérèse Devillers... Nous portions ensemble un regard sur la vie du quartier et sur celles des personnes rencontrées, avec un regard de foi et d'espérance car notre manière de vivre l'Eglise, ici à Amiens Nord, était l'Eglise de la rencontre...de la rencontre avec le tout-venant, les gens des rues, des immeubles, du marché, les migrants, les demandeurs d'asile, les musulmans et l'étranger. Dieu aime passionnément la vie des hommes. C'était notre conviction commune. Nous, avec Francette, nous étions à l'école de la vie et de l'évangile!

Francette était une femme à la vie ordinaire et une apôtre avec un charisme étonnant, exceptionnel, par sa simplicité, son humilité, son accueil, sa douceur, sa proximité avec les gens, mais aussi par ses combats, ses saines et saintes colères. Elle ne supportait pas l'injustice, elle défendait jusqu'au bout toutes les causes qui lui semblaient juste ! Son attention aux plus démunis et à l'étranger était remarquable. J'ose dire qu'elle était cette présence du Christ vivant et agissant parmi nous et que cette petite communauté de vie Madeleine Delbrel , d'abord rue Chardin, avant la démolition des tours, puis ensuite rue Messager, était le signe concret de ce que j'appelle l'« Eglise de Bethléem, Eglise dans la mangeoire » en ce sens qu'il y avait toujours une place pour I' accueil de l'étranger, pour manger et coucher à même le sol.

Cette page d'évangile, que nous appelons « Le bon samaritain » est le visage du « Verbe » qui se fait « frère », frère de tout homme. Pour un juif, le prochain est chaque membre de son peuple, à l'exclusion de l'étranger ...et de surcroît quand celui-ci est samaritain, il est l'hérétique, l'ennemi... Jésus fait éclater tous les murs, toutes les frontières, les préjugés, le juridisme des docteurs de la loi et toutes les pensées étroites de la charité... On n'a plus à se demander : « Qui est mon prochain ? », mais comment suis-je le prochain de tout homme ? C'était le cœur de la spiritualité de Francette qui était celle des équipes Madeleine Delbrel. Dans leur charte, il est écrit : « Nous voulons être à l'image de Jésus-Christ en vivant son Evangile... »

Dans cette parabole, je suis frappé par l'importance qui est donné au « corps », au corps mutilé d'un homme, roué de coups, victime de la barbarie humaine. Francette a beaucoup soigné et pansé les corps. Elle se démenait tout le temps pour trouver un matelas par-ci, un toit par là...sa voiture était souvent chargée de matériels qu'elle déposait chez l'un, chez l'autre...et ici à l'église... Cela nous fait comprendre que si on touche à l'humain, on touche à Dieu... Et si on touche à Dieu, on touche à l'humain ! Le signe concret de la résurrection, c'est l'homme sauvé, c'est l'homme debout !

Merci Francette de votre témoignage, car aimer c'est se donner. Aimer, c'est accepter de recevoir. Aimer, c'est s'unir aux autres, c'est être en communion avec eux. Vous qui avez rejoint maintenant la maison du Père, continuez de veiller sur nous...

Jean-Marc Boissard 31 janvier 2015

 

 

PDFImprimer

Départs

Mise à jour le Dimanche, 15 Février 2015 18:09 Écrit par Alain Denis

 

Elles sont parties…

 

Il y avait dans le quartier nord d’Amiens deux communautés qui témoignaient, chacune à leur manière, de l’Amour de Dieu qui les faisaient vivre.

Une équipe  Madeleine Delbrel installée depuis plus de 30 ans rue Messager dans une des barres du quartier. Le décès d’Anne-Marie au mois d’août et les problèmes de santé de Janette ont provoqué le déménagement de l’appartement qu’elles occupaient et leur départ bien involontaire.

Quand il est devenu évident qu’il fallait rendre l’appartement Janette, depuis le sud de la France où sa famille prend soin d’elle, a dit : « Il suffit juste d’ouvrir l’appartement et que chacun vienne se servir ! ». ça ne s’est pas tout à fait passé comme ça… mais tout a bien été donné à des personnes en difficulté.

.  La présence de cette  équipe sur le quartier c’était  d'être un petit coin d'humanité où la Parole de Dieu peut se faire chair, pour continuer les gestes et la vie du Christ. Cet amour premier du Seigneur, son appel dans le quotidien d'une vie ordinaire, furent  le secret de l’appel et de leur amour des autres vécus au sein de cette équipe Madeleine Delbrel. Dans le quartier nord d’Amiens « Nous autres, gens des rues, croyons de toutes nos forces que cette rue, que ce monde où Dieu nous a mis est le lieu de notre sainteté »  M. Delbrel

 La communauté des sœurs du Sacré-Coeur était insérée depuis une vingtaine d’années au 14° étage d’une des  tours de la rue Balzac. La congrégation a du se résoudre à fermer cette communauté pour regrouper les forces vives.

Je cite soeur Monique « Vivre à Balzac, c’est « vivre à la périphérie » comme dit le Pape François. Au rez-de-chaussée, des jeunes oisifs qui guettent le passage de certains  « commerçants » …Dans l’ascenseur, beaucoup d’enfants turcs, angolais, russes …en route pour l’école avec les mamans (On voit rarement les papas). Le monde arabe est bien présent aussi, sans oublier les personnes âgées, très seules, qui promènent leur chien.

Ce n’est pas seulement une présence, c’est aussi s’engager avec les migrants qui ont besoin d’apprendre le français, partager l’angoisse des demandeurs d’asile et des réfugiés politiques… »

Les 20 et 21 décembre nous leur avons dit « au revoir » et célébré des années de présence à la fois sur le lycée du Sacré-Cœur et sur la paroisse saint François d’Assise.

Quelqu’un de la tour Balzac en avait témoigné à l’évêque : « Les sœurs ce sont des anges ! » Dans l’homélie de la messe du dimanche 21 décembre il fut beaucoup question des anges… de l’ange qui vient visiter Marie… L’Evangile ne dit pas que Marie s’est étonnée de cette visite d’un ange. Non elle était familière des envoyés de Dieu !

A la fin de la célébration à l’église sainte Thérèse, une célébration chaleureuse, intergénérationnelle, multi culturelle, une des religieuses du Sacré-Cœur venue partager ce moment fort de la vie de la  congrégation m’a dit : « Aujourd’hui c’est votre paroisse qui a pris pour nous visage d’un ange ».

Ni l’une ni l’autre de ces communautés ne faisait beaucoup de bruit…Elles  n’ont jamais fait la une des journaux.

Leur présence manquera d’abord aux habitants de leur immeuble où leur manière de vivre posait question et faisait « signe ».

Et puis cette présence manquera aussi à notre paroisse bien sûr et  à l’Eglise diocésaine qui a besoin du témoignage de la vie communautaire.

La vocation des Equipes de Madeleine Delbrêl :


"Nous croyons que l'Évangile a été écrit pour être vécu et nous pensons que Dieu nous appelle à le vivre ensemble. C'est tout."
(Nous autres, gens des rues - p 296)

"Nous désirons être et rester des laïques, c'est-à-dire des gens tout pareils aux autres. Nous n'avons qu'un seul but qui n'est pas un but d'action mais un but de vie: être à l'image de Jésus-Christ en vivant son Évangile…nous voudrions recommencer les premières fraternités chrétiennes."
(Inédit)

"Le célibat choisi est l'état de notre appartenance à Dieu. Il est aussi pour nous la condition de notre disponibilité à la charité."
( Charte des Equipes)

"Nous vivons de notre travail par petites équipes mettant tout en commun; équipes qui se veulent accueillantes à tous, attentives aux plus démunis, vie de frontière ouverte aux plus éloignés de l'Église." (Charte des Equipes)

Quelques mots du charisme de la congrégation de la société  du Sacré Cœur

La vocation des Religieuses du Sacré-Cœur de Jésus (RSCJ) est de découvrir et manifester l’amour du Cœur de Jésus. Enracinées dans la contemplation et rassemblées en communauté à travers le monde, les religieuses du Sacré-Cœur vivent leur apostolat au plus près des besoins des hommes et des femmes de nos sociétés contemporaines. Elles portent tout particulièrement le souci de la croissance intégrale de la personne. Elles sont engagées dans les domaines de l’éducation et la formation, la promotion de la justice et de la paix, l’annonce de l’Évangile et l’accompagnement de la foi.

Deux petites précisions :

Le lycée du Sacré-Cœur reste sous tutelle de la congrégation des sœurs du Sacré Cœur. Brigitte et Monique ont rejoint toutes les deux la maison de Paris avenue de Lowendal pour  participer, entre autre, à la mission d’accueil de cette maison.

Pour ceux qui n’en auraient pas été informés Francette Rodary pilier de l’équipe Madeleine Delbrel  30 ans de présence sur le quartier, en maison de retraite depuis deux ans en région parisienne est décédée le 19 décembre. Janette Bernat  ne peut plus vivre de façon autonome et c’est une de ses sœurs qui prend soin d’elle ainsi que de la maman centenaire.

 

Texte de Dominique Devisse

 

   

PDFImprimer

90 ans Abbé Clabaut

Mise à jour le Jeudi, 27 Février 2014 15:18 Écrit par Christian DANJOU

 

Joyeux anniversaire Mr l'abbé !!!

A l'occasion du 90 ème anniversaire de l'abbé Paul Clabaut, ses paroissiens et amis ont souhaité l'entourer et le remercier en ce dimanche 16 février. Ils se sont donc rassemblés en l'église de Rivery qu'il a vu construire peu après son arrivée dans la Paroisse Saint-François d'Assise en 1958.

Ancien prêtre ouvrier dans le bâtiment, Paul Clabaut est désormais prêtre auxiliaire de la communauté de Camon, Rivery, Lamotte-Brebière, mais n'en reste pas moins très actif.

Durant son homélie, l'abbé a rappelé le sens de son engagement qui se résume en trois mots : LIBERTE, AMOUR, ESPERANCE.

La parole de Dieu reste toujours sa source d'inspiration. C'est elle qui le guide chaque jour et lui fait dire des réalités que d'autres préfèrent taire.

Son humour habituel a été repris par son confrère André Damay qui lui a proposé un CDE, Contrat à Durée d' Éternité au sein de la paroisse.

Pour cet événement, tous ses amis et paroissiens ont souhaité lui rendre hommage et le remercier en lui offrant un livre d'or avec toutes leurs marques d'affection. Pour compléter le décor de l'église, ces anciens collègues du bâtiment lui ont remis un casque de chantier à son nom. Cela lui permettra de surveiller les chantiers de vie de ses paroissiens.

Cette célébration s'est clôturée par le verre de l'amitié où beaucoup de souvenirs et d’anecdotes ont été échangés. Chacun est reparti en gardant à l'esprit cette maxime de l'abbé Clabaut : "L'espérance est à vivre au quotidien. Elle commence par un certain regard sur le monde, sur les hommes, sur nos compagnons de chaque jour"

Isabelle Cormaty

Communauté Camon, Rivery, Lamotte-Brebière

Paroisse Saint-François d'Assise

André Damay et Paul Clabaut

   

PDFImprimer

Informations et Rendez-vous importants

Mise à jour le Samedi, 13 Mai 2017 13:59 Écrit par Alain Denis

Dimanche autrement !

Une fois par mois (le 3ème dimanche de chaque mois), il vous est proposé de vivre une rencontre privilégiée de 9h30 à 11h00
autour d'un texte d'évangile, d'un thème... suivie de la messe dominicale.

Rencontre ouverte à tous les paroissiens...en lien avec les catéchumènes...

RdV dans une salle paroissiale derrière l'Eglise Ste Thérèse

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

   
   

Page 1 sur 2

<< Début < Précédent 1 2 Suivant > Fin >>